• Accueil
  • > bilan des manifestations du 11 novembre 2008

bilan des manifestations du 11 novembre 2008

Une semaine après les cérémonies du 11 novembre, l’association Histoire militaire de

la Martinique tient à faire un bilan des différentes manifestations qu’elle a organisées.

Cette année, les cérémonies avaient revêtu un aspect particulier car il s’agissait du 90e

anniversaire de la fin de la Grande Guerre. On se devait de marquer dignement cette

commémoration. Nous avons donc organisé plusieurs actions :

-         une exposition réalisée par l’association Le Poilu de la Martinique intitulé

Le soldat martiniquais dans la Grande guerre

-         une présentation originale de l’ouvrage Lettres de Poilus martiniquais réalisée

par les élèves du L.P.A du Robert

-         Une cérémonie du 11 novembre mettant en présence des anciens combattants et les jeunes.

-         L’illumination des monuments aux morts

Le bilan est plus que positif :

-         Plus de 1500 personnes sont venues visiter l’exposition à la bibliothèque Schoelcher et le public en redemandait. Cependant aucun homme politique et aucun représentant du Rectorat n’est venu visiter cette exposition que certains ont qualifié d’exceptionnelle. Une exposition qui n’a bénéficié d’aucune subvention et d’aucune aide. Et pourtant tout le monde, notamment les nombreux enseignants qui se sont déplacés, ont salué son aspect hautement pédagogique. Grande consolation: la présence du Préfet le soir de l’inauguration.

-         La pièce de théâtre fut une réussite et le théâtre municipal a fait salle comble. Le public était ravi et enchanté de découvrir des jeunes dans la peau de leurs ancêtres. De nombreuses personnes ont félicité cette présentation originale de notre histoire.

-         Les cérémonies commémoration du 11 novembre ont rassemblé des jeunes et des anciens combattants autour du monument aux morts. Au Gros-Morne, le nom de deux soldats ont été rajoutés sur le monument aux morts. A Case-Pilote, après plusieurs années de sommeil, la ville a organisé une cérémonie de commémoration.

- Plusieurs municipalités (Saint-Joseph, Lamentin, Carbet, Schoelcher, Basse-Pointe, Marigot, Anse d’Arlet, Lorrain, Trinité, Gros-Morne, Rivière-Salée, Fort-de-France, Morne-Rouge, Case-Pilote, Ducos, Trois-Ilets, Vauclin, …) ont illuminé les monuments aux morts et cela est passé d’ abord par un nettoyage du monument et de ses abords afin de mettre ces éléments de notre patrimoine en avant. Ce geste symbolique d’illumination est un hommage rendu à nos ancêtres morts au combat. Nous avons illuminé nos morts à la Toussaint, il fallait aussi illuminer ces Martiniquais enterrés pour la plupart sur le sol métropolitain.

Notre satisfaction aurait pu être totale cependant nous avons une fois de plus déploré l’absence d’investissements financiers des collectivités locales (Conseil Général et Conseil Régional) qui n’ont pas soutenu cette action. Il est vrai que nous sommes dans une situation de crise et que les budgets sont serrés mais faut-il alors ne plus rien entreprendre???? Qu’on nous le dise clairement et nous laisserons nos idées et projets au placard.

 L’association tient à signaler que son but est de rendre hommage aux soldats martiniquais morts pendants les conflits. Ce sont des hommes qui ont quitté leur île natale pour repousser un ennemi qui s’il avait fait fléchir la France, aurait irrémédiablement occupé la Martinique. Nous n’allons pas refaire l’histoire et dire qu’ils n’auraient pas dû partir ou qu’ils n’auraient pas dû participer à ces conflits qui ne les concernaient pas. Nous n’allons pas refaire l’histoire. Arrêtons de regarder l’histoire de 14-18 ou de 39-45 avec nos yeux de l’an 2000. Le contexte de l’époque n’est pas le même que de nos jours. Les hommes de 14 sont partis car ils étaient mobilisés, ils n’avaient pas le choix. De plus beaucoup sont partis pour échapper à une vie misérable à la Martinique. Il y avait aussi les discours de l’époque qui prônaient l’assimilation par le versement de l’impôt du sang. Il y avait aussi tous les convaincus et les patriotes.

Si nous ne rendons pas hommage à nos ancêtres qui ont été héroïques qui le fera pour nous.??? Arrêtons de mettre en avant une partie de notre histoire et de mettre en sommeil (ou de gommer), une autre. N’ayant pas honte de notre histoire. C’est cette histoire là qui fait ce que nous sommes aujourd’hui.

Nous devons aussi rendre hommage à tous ces anciens combattants encore en vie pour lesquels nos jeunes ne montrent pas assez de respect car ils sont ignorants des faits. N’attendons pas qu’ils ne soient plus là pour leur rendre hommage et pour les interroger. Profitons de leurs souvenirs.

Nous ne baisserons pas les bras car nous savons que notre action est juste. Nous donnons rendez-vous à tous ceux qui comme nous pensent que nous devons rendre hommage aux soldats martiniquais morts aux champ d’honneur, aux anciens combattants morts après les guerres et à ceux encore en vie. Et à travers cela rappeler à la population son histoire. Nous avons de nombreux projets pour l’année 2009 et espérons les réaliser avec le soutien des uns et des autres.

Merci encore pour vos encouragements car nous en avons besoin.

PS: Les manifestations que nous avons organisées cette année ont obtenu le soutien du Ministère de la Défense, de la DRAC, des associations d’anciens combattants de la Martinique ainsi que des municipalités qui ont pris part à notre action. Nous profitons pour les remercier publiquement.

 L’association histoire Militaire de la Martinique et ses partenaires.

 

Laisser un commentaire